Baby-boom

Chez moi, je n’ai pas télé française. Pas de télé du tout d’ailleurs. Ce n’est pas une grosse perte me direz-vous. Mais il y a quand même quelques émissions françaises que j’affectionne…

J’ai streamé Baby-boom aujourd’hui… Faut être con, non? J’ai vécu ces accouchements, cette fierté dans les regards des papas, cet amour qui submerge littéralement ces jeunes parents, par procuration. Mes larmiches ont coulé, en imaginant à quel point ce serait beau de vivre ces instants. Et puis il y a eu ce témoignage face caméra d’un papa « un enfant, c’est le plus beau cadeau qu’une femme puisse donner à un homme ». Ha bon? Bah merde alors….

Et une maman de 43 ans, qui a eu recours au double don, enceinte de jumeaux, maman célibataire, catho très pratiquante, a eu de bien jolies paroles… Elle disait que tout le monde devrait pouvoir avoir la chance de devenir parents, les gays, les célibataires, que les Pma en France devraient être plus ouvertes. Parce qu’après tout, la Pma c’est la vie… Je l’ai trouvé tres humaine, tres ouverte, elle m’a beaucoup touchée. Comme quoi, tous les cathos ne se retrouvent pas dans la mani* pour tou*. Ça fait du bien…

PMA américaine, l’Eldorado pour les désespérées ?

Je suis tombée sur cet interview du Pr Oliviennes par le Collectif BAMP. Que les PMA françaises sont sous-équipées, qu’elles font face à de nombreux blocages éthiques, que leurs protocoles sont peu diversifiés, qu’elles maîtrisent peu ou mal des causes d’infertilité  pourtant très répandues (telles que l’endométriose), qu’il y a très peu de recherches scientifiques, on le sait. Toujours en quête de mon Plan B, et voyageuse dans l’âme, je me demande s’il ne sera pas temps, si mon futur TEC est un échec, d’aller faire un tour aux US et présenter notre cas à quelques centres à la pointe de l’autre côté de l’Atlantique. Avant que ma réserve ovarienne n’en prenne un coup, les années passant. Lire la suite