Mon parcours

2015 : J’ai 37 ans, mon mari 35 ans.
2008, première envie d’avoir un enfant

2009 – 2011 : essais naturels, examens de routine, une cœlioscopie réparatrice
2010, 1ers questionnements :
Tests hormonaux ok
Hystérosalpyngographie: trompe gauche bouchée
Spermo pas bon (6,9% typiques), mais pas limitant : cela mettra juste plus de temps à arriver….
2011, cœlioscopie réparatrice trompe gauche, trompe droite RAS, on se laisse une petite année pour que ça marche naturellement.

2012 – 2013 : FIV n°1, 2 TEC, une cœlioscopie ablation trompe gauche

Avril, FIV 1 : 5 embryons de bonne qualité, 2 frais transférés à j3, négatif
Juillet, TEC1 : 2 embryons transférés j3, négatif
Septembre, TEC2 : 1 embryon transféré j3, transfert hallucinant (1h pour que la praticienne réalise le transfert, utilisation de pinces aïe, passe la main à un collègue…. autant dire que les chances étaient réduites, voire nulles), négatif sans surprise
Décembre, cœlioscopie pour ablation de la trompe gauche car petit hydrosalpinx détecté

2014 : FIV n°2 et n°3 puis changement de PMA

Avril, FIV2, échec transfert trop difficile, congélation de 2 embryons j3
Mai, TEC et transfert de 2 embryons J3, négatif
Septembre, FIV3 et transfert de 2 blasto j5, le transfert a duré plus de 20min… bien trop long !
Décembre, changement de PMA. Rebelotte examens (hystéroscopie ok, taux d’hormones ok, sik….. on découvre une légère Hashimoto, pas top pour la conception… pourquoi on ne l’a pas vu avant?)

2015 : Régulation thyroïde, FIV n°4, biopsie MLab

Janvier, début du Lévothyrox pour ma thyroide, taux TSH ok
Juin, FIV4 et transfert de 2 blasto J6 (aucun problème pour le transfert….), 4 autres blasto j6 congelés
Juillet, TSH trop élevée malgré le Lévothyrox, augmentation du dosage
Septembre, biopsie de l’endomètre pour recherche de problèmes immunologiques, écho 3D (vascularisation utérus ok, découverte d’endométriose, dont endométriomes)
Octobre, TSH bien basse, on garde le dosage pour voir dans le temps
Novembre, TSH ok

Résultats biopsie fin octobre 2015 :

  • l’examen histologique de la pièce  est « en retard avec la date du cycle (phase lutéale précoce) » -> ma phase lutéale a toujours eu tendance à être un peu courte, apparemment ce n’est toujours pas réglé.
  • la numérotation des cellules utérines NK / nombre de cellules CD56 : 23 (norme entre 30/60) -> pour le coup je pensais que mes NK seraient élevées, c’est l’inverse.
  • Interleukie 18 /Tweak  :0,05 (norme entre 0,03/0,11) -> enfin un truc normal…
  • Interleukine 15 / Fn 14 : 4,81 (norme entre 0,3/3) -> le cœur du problème donc, c’est ce qui définirait mon profil « en excès »

Mi-novembre : RV PMA pour débriefer le protocole MLab, mes (nouvelles) douleurs pelviennes et le prochain TEC : on n’opère pas l’endométriose, trop risqué pour la réserve ovarienne, et on programme un TEC sur cycle substitué avec blocage par décapeptyl, transfert aux alentours du 10 janvier si tout va bien. Et batterie de médicaments pour l’immunité (Cortancyl, lovenix, Toco etc)

Janvier 2016 : TEC en cycle subsitué de 2 blastos, négatif

Avril 2016 :  TEC en cycle subsitué de 2 blastos, négatif

Juin 2016 : programmation 5ème FIV, on l’appellera 4ème FIV vu que la 2ème FIV n’avait pas abouti à un transfert d’embryon frais…

Publicités

3 réflexions sur “Mon parcours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s