Très mal au ventre.

4 jours que je traîne des douleurs fortes au bas ventre, à gauche. Jamais eu ça en milieu de cycle. Des irradiations dans les reins, le bas du dos. Au point de limiter le moindre effort. Serait-ce cet endométriome à l’ovaire gauche, récemment découvert? Des douleurs de règles intenses, je connais, depuis l’adolescence. Toujours du côté gauche, intenses au point de tomber dans les pommes si je ne prends pas d’antidouleurs. Je stresse car je suis en milieu de cycle. Ces douleurs n’ont jamais été associées à ce moment-ci. Alors, évidemment, je fais le lien avec cet endométriome, un kyste d’endométriose dans l’ovaire gauche, découvert fin septembre. Il fait à peu près 4x4cm. Je le trouve énorme. Mais apparemment, pour les spécialistes, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Pourtant, pour avoir aussi mal aujourd’hui, je me dis qu’il a peut-être grossi. Peut-être qu’il va éclater.  Peut-être qu’il faudra l’enlever. Peut-être que mon endométriose se développe en ce moment. Et puis, cela fait deux ou trois cycles que je sens quelques tiraillements hors règles. Est-ce lié au traitement de ma dernière FIV? Scénario catastrophe. Si on opère ce genre de kyste, la réservation ovarienne peut en prendre un coup. Manquerait plus que ça.

Autre hypothèse, j’ai chopé une vilaine bactérie intestinale. Possible, je suis allée crapahuter dans une zone à risque il y a une semaine. Et depuis, mon transit a du mal à s’en remettre. Alors je prends un antiseptique, au cas où. Ayant des adhérences sur l’intestin, cela pourrait expliquer mes douleurs accrues avec l’ovulation. Mouais.

Vivement ce rendez-vous PMA mercredi, ce sera l’occasion de contrôler…. Dur de ne pas psychoter en attendant. Pardonnez-moi l’expression, mais putain que j’en ai marre.  😦

 

Publicités

15 réflexions sur “Très mal au ventre.

  1. L’endométriose c’est vraiment un sale truc !
    Petit à petit, au fil de l’évolution de la maladie, j’avais mal au dos de plus en plus tôt. A priori ce serait du à une atteinte sur le ligament utéro-sacré.
    J’ai aussi pu faire le lien entre une digestion difficile et le mal de dos (d’un seul côté aussi). Lorsque je ne vais pas à la selle pendant trop longtemps, ça tire sur le dos.
    Je ne sais pas si c’est ce qui est en train de t’arriver mais peut-être une piste…
    Ne t’inquiète pas pour l’endométriome, il ne va pas exploser 🙂

    J'aime

  2. Ne t’inquiète pas Malaicca. Ce rdv sera rassurant. Le mal de dos est lié bien sur. Tout ce qui travaille dans le bas-ventre fatigue les muscles des lombaires. Une bouillotte bien chaude sera d’un grand secours. Et l’on sait bien que le ventre est le meilleur cocon de nos angoisses. Bon courage pour supporter ces douleurs et reviens-nous avec des nouvelles rassurantes. Gros bisous 😘

    J'aime

  3. Malaicca, je te suis depuis peu et je découvre pas à pas tes articles. Tes douleurs sont sûrement liées à l’endometriose en effet mais 4cm ça reste gérable aux yeux des Docs. Je te conseille d’insister pour le faire surveiller régulièrement, et si tu vois qu’il grossi, ne pas hésiter à faire une pause dans les traitement. L’oestrogène prise en traitement PMA peut provoquer une flambée… Il existe une technique de ponction/alcoolisation de kyste pratiquée à Paris que j’aurais vraiment aimer pouvoir faire mais malheureusement mon kyste était bien trop gros (il ne faut pas qu’il depasse 6/7cm). J’avais rencontré l’équipe qui la pratique. Si jamais ça peut t’être utile à un moment, fais moi signe! Bon courage pour les douleurs, je sais oh combien elles sont difficiles à gérer. Chez moi seuls les anti-inflammatoires et une bonne bouillotte aident un peu ! Des gros bisous et je croise bien fort pour ton TEV de janvier!

    Aimé par 1 personne

    • Me revoilà :). Oui c’est assez nouveau les douleurs d’endo pour moi… et ces endométriomes. En tout cas, en ce moment je ne sens plus rien, c’est sans doute lié au cortancyl (anti inflammatoire) et au blocage par décapeptyl de début décembre.Je ne suis pas au courant de cette technique dont tu parles, je suis preneuse si tu as des infos plus précises ou des liens. A 37 ans, je vois avec réticence toute intervention susceptible d’endommager ma réserve ovarienne ou de nature à me faire une pause trop longue dans les traitements…. Je suis allée sur ton site, tu en es où aujourd’hui? t’es-tu décidée pour cette première FIV? Je suis désolée pour ta fausse couche récente, mais si on peut en retenir quelque chose de positif, c’est que cela peut marcher… je te le souhaite sincèrement.

      J'aime

      • Effectivement, avec le recul, je me dis qu’au moins il s’est passé quelque chose… reste à savoir pourquoi ça n’a pas tenu ! Mais ça m’a quand même fait très mal, ça avait déjà été compliqué depuis un an, entre les examens, le diagnostic, l’opération, les inséminations. Quelque part j’espérais ne pas avoir encore la poisse et que ça tienne. Enfin voilà… Pour la FIV, nous n’avons pas refait les examens nécessaires alors je crois que ça sera pour février. Mais je me demande bien si je parviendrai à me lancer. J »ai une telle trouille d’être encore confrontée à l’échec… Merci en tout cas de ta réponse 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s